Sans vouloir offenser les "gens de l'Agglo", l'interdiction de récupérer dans les déchetteries des objets n'est-elle pas stupide ? Pourquoi empêcher un bricoleur "d'alléger" une déchetterie et de recycler lui-même ce qui est censé être perdu ?.. simple question.

dechetterie_avec_des_regles

 

stop_cest_recupere

objet_artisanal_et_future_monture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plupart des employés des déchetteries sont conciliants. Mais risqueraient-ils par hasard de perdre leur emploi pour autant ? Ce qui serait à la fois regrettable et inadmissible ! Car au final ce qui devrait être bénéfique à tout le monde laisse penser que cette interdiction "profite à quelqu'un"!

 

Bref, si la réduction ou l'élimination des déchets est un objectif, pourquoi interdire une 2ème vie aux objets jetés en déchetterie ? Pourquoi cet ordre d'interdire quand l'interdiction d'interdire est interdite ?

Sortes, sorte et sortes

Ces objets de toutes sortes récupérés par toutes sortes de "bricoleurs miséreux" seraient-ils seulement destinés à une sorte d'industriels prétendus "exemplaires"? Et pourquoi les "pauvres" qui contribuent en quelque sorte à l'assainissement public des déchetteries publiques seraient-ils sanctionnés ici ? Quelles sortes de gens sont-ce ces "gens de l'Agglo" qui s'autorisent à faire "du zèle" ? 

Qui souhaite contrarier les "vocations" souvent "obligées" de bricoleurs ? Bricoleurs ou autres débrouillards d'ailleurs qui possèdent ce don de réparer et, par voie de conséquence, cette possibilité de recycler ou réssusciter eux-mêmes des objets perdus.  Voyez ces assemblages de pièces trouvées aboutissant à un triporteur.

 

triporteur YF "réassemblé"

 

 --- N.B. La règle voudrait qu'à partir du moment où l'objet est jeté dans un container, il devient la propriété de "l'autorité" qui gère la déchetterie. Autrement dit l'objet récupérable doit l'être avant d'atterrir dans ledit container  ---

que_des_pieces_r_cuperees__Signé JCM.